Photo Mot du maire site internet compressée

Chères damganaises, chers damganais,


Depuis quatre ans, la vie communale a changé du fait du transfert des compétences de l’État aux collectivités. Cela concerne entre autres l’instruction des autorisations d’urbanisme, l’enregistrement  des PACS, et les demandes de changement de prénom (ainsi que l’adjonction, la suppression ou la modification de l’ordre des prénoms).


Le 1er janvier 2018, la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et Prévention des Inondations) a  été transférée à notre Communauté de communes. Nous travaillons bien sûr à son côté ainsi qu’avec l’Établissement Public Territorial du Bassin de Vilaine (EPTBV), dans une logique de solidarité territoriale.


Le premier trimestre est une étape particulièrement importante dans la vie municipale avec la préparation du budget ; vous en lirez le détail dans le MAG de juillet. Force est de constater que la baisse importante des dotations au cours des dernières années a impacté notre commune. Cette baisse des dotations de l’État et les charges supplémentaires dues au transfert de compétences n’est pas sans conséquences pour notre territoire. Malgré cela, nous n’avons pas augmenté la part communale des impôts locaux et nous poursuivons nos investissements en recherchant systématiquement, pour chaque projet, des sources de financement extérieures.


La gestion financière est la préoccupation permanente des élus tout au long de l’année. Je veux remercier les adjoints et tous les conseillers municipaux pour le travail qu’ils accomplissent. Toujours soucieux de l’intérêt général, ils consacrent beaucoup de leur temps au service de la collectivité. Ils s’investissent sans compter pour le développement de notre commune et votre bien-être à tous, souvent au détriment de leur vie familiale et de leurs projets personnels. Je veux associer à ces remerciements tous les agents municipaux ; sans leur dévouement, rien ne serait possible.


En attendant, je vous souhaite à tous un excellent printemps.

Le Maire,

Jean-Marie LABESSE