La capacité des milieux naturels à se régénérer est bien plus lente que la vitesse des bouleversements imposés par l’homme à travers ses activités. Pour lutter contre le dérèglement climatique, une seule solution changer de comportement ! Estimez votre impact personnel et engagez-vous !
Transport, alimentation, écosystème, matériels... Réduisons rapidement nos émissions de CO2 par des alternatives simples ! Nos consommations quotidiennes (d’eau, d’énergie...) exercent une pression sur la planète. Nous pouvons cependant réduire cet impact sur l’environnement avec des gestes simples à mettre en œuvre au quotidien.

Aucune action n’est dérisoire, alors faisons vite, chaque geste compte !

En adoptant certains gestes quotidiens, nous contribuons à réduire les impacts des activités humaines sur la planète, alors faites le bon geste!

A LA MAISON, AU TRAVAIL
Nous vous proposons ici 5 gestes faciles mais essentiels

  •  1) je trie mes déchets
  •  2) je préfère les produits respectueux de l’environnement
  •  3) je ne laisse pas les appareils électriques en veille
  •  4) je choisis des appareils économes
  •  5) je préfère la douche au bain
 
 
 
DAMGAN : Un espace à préserver
La nature est fragile, le minimum est de suivre à la lettre la réglementation mise en place. Les chemins balisés, propices aux balades à pied ou à VTT, doivent être empruntés. Le camping sauvage est à éviter : les zones aménagées préservent mieux la nature et les randonneurs.

Des lieux privilégiés
Les zones sensibles telles que les dunes littorales sont protégées par des clôtures qu’il faut à tout prix respecter : elles protègent la végétation, et notamment les oyats (grandes herbes qui aident à fixer la dune). La nature est un espace à partager avec ses habitants, dans le respect de chacun d’eux.

Attention les dégâts : ne pas saccager
Abandonner ses déchets dans la nature a de lourdes conséquences. Les eaux et les sols sont durablement pollués par des piles ou des huiles de moteur. Même un simple papier gras jeté dans une rivière va se retrouver dans la mer !

Être responsable
Le moindre déchet abandonné dans la nature a de fortes chances de s’y trouver encore l’année suivante. La démarche responsable est de prendre avec soi un sac plastique pour y déposer ses déchets.
Un chewing-gum jeté a besoin d’environ 5 ans pour se dégrader naturellement, une canette plusieurs dizaines d’années.

 Qualité des eaux de baignade
Parce que le respect et la sauvegarde de l’environnement sont ici essentiels, Damgan considère le problème de la protection de son littoral et des eaux de baignade comme prioritaire
Quel plaisir de se baigner ,de naviguer en été et de pêcher ! Mais attention, les milieux aquatiques sont fragiles, (il faut donc éviter toute pollution et par exemple de déplacer des cailloux ou d’arracher les algues, pour ne pas troubler tout un écosystème.)

 Respecter la faune, la flore
Une attitude raisonnée

La pêche pratiquée de manière excessive n’est pas recommandée : il faut se limiter à la consommation familiale et respecter les tailles minimales des poissons, crustacés et coquillages, pour assurer le renouvellement des espèces. Certaines d’entre elles sont protégées par la loi et soumises à des restrictions . il est donc bon de s’informer.

 Besoin de paix
Les animaux recherchent la tranquillité pour leurs activités vitales. Les observer est une activité passionnante et sans conséquence néfaste pour les espèces, pour peu que l’on soit discret. D’abord il vaut mieux avoir le vent de face, car les animaux ont l’odorat très fin. Ensuite, il faut éviter les mouvements brusques et ne pas faire de bruit. Enfin, une paire de jumelles est la bienvenue pour mieux les admirer.
Si les plantes sont une passion, surtout, il ne faut pas les cueillir, car elles peuvent être rares et protégées. Quant à l’écorce des arbres, les graffitis que l’on veut immortaliser déclenchent l’arrivée de parasites qui détruisent l’arbre entier. Toute plante, tout animal, même les plus banals, ont un rôle à jouer dans la nature.